Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Stonewall

ISBN : 978-2-84705-248-0
EAN : 9782847052480

13x21cm, 48 p., 11.80 €

Publié avec le soutien du Centre national du livre et de la Région Occitanie

2021

Stonewall est le récit d’une résistance politique.

Ce poème dramatique mêle histoire intime, à travers l’aventure amoureuse d’un couple et la relation à une figure paternelle, et histoire politique en revenant sur des évènements emblématiques du militantisme et des mouvements contre l’homophobie, depuis les émeutes de Stonewall en 1969 jusqu’à l’attentat à la discothèque Le Pulse à Orlando en 2016.

Jouant sur l’intrication des époques et la variété des formes d’écriture, ce texte interroge de manière sensible la question de l’engagement militant et celle de l’acceptation ou du rejet de la différence. Il célèbre aussi le sentiment amoureux dans l’expression de sa puissance, même s’il est parfois source de manque et devient objet de deuil.

Quant à la figure de Madonna, qui ponctue le poème, elle apparaît comme un personnage féminin subversif, ouvrant sur la liberté.

Extraits de presse

« Il fallait au moins le talent de David Léon pour réunir dans une même pièce des sujets aussi sérieux que les droits LGBT, les violences policières et l’oppression des minorités.

Stonewall, sa dixième pièce est sortie le 22 janvier chez l’excellente maison d’édition des Matelles Espaces 34 (…)

Le personnage principal se devine au détour du texte, tantôt homme, tantôt femme, toujours confronté au jugement de son père qui lui martèle que les garçons ne pleurent pas. (…)

Stonewall est aussi une déclaration d’amour sensuelle, un hymne à l’amour dont la bande-son serait interprétée par Madonna. »

[Mélanie Bulan, La Gazette de Montpellier, n°1702, 28 janvier- 3 février 2021]


« Percutant et fulgurant (…)

toujours sur la crête mais d’une maîtrise de plus en plus affirmée. »

[Joëlle Gayot]


David Léon fait retentir ce mot comme étant la matrice de son dernier texte. Comme dans l’ensemble de son œuvre, il n’est pas question de simple réalisme mais d’une quête de sens toujours poétisée à travers les images.

Cette fois-ci, l’écriture littéraire pure croise les images d’archives en noir et blanc de l’époque et des années qui suivront, images qui fonctionnent comme autant de dispositifs possibles de mise en scène ou comme paroles disant le collectif (celui du « nous » qui parle). (…)

Ces deux élans (politique et lyrique) s’enchaînent mais toujours après une sorte de rupture, de silence et de blanc sur la page. Il faut en faire entendre l’écho. (…)

La pièce ainsi travaille l’absence du dialogue, à la fois fonctionnement de l’échange langagier et surtout modalité de la parole au théâtre. Il n’est plus ici que traces, bribes souvent escamotées par l’absence scénique de l’autre. (…)

Le texte est aussi un chant universel des luttes contre les injustices, celles commises contre le peuple noir, les Palestiniens, les femmes, les plus démunis dans le monde.

C’est bien pour l’auteur, une affaire d’humanité, de cris lancés comme ce que l’on peut lire sur les banderoles durant les marches ou en lettres capitales grasses dans Stonewall de David Léon.

[Marie Du Crest, Le Litteraire.com, 2 mars 2021]

Vie du texte

Lors du Festival Bruits Blancs # 2, David Léon et le musicien Marc Sens feront entendre des extraits de Stonewall, au Théâtre universitaire de La Vignette, à Montpellier, le 3 décembre 2020.


Lecture à la Mousson d’été, dirigée par Blandine Savetier avec Christophe Brault, Marie-Sohna Condé, Guillaume Durieux et Emeline Touron, musique Philippe Thibault.


Enregistrée en public, cette lecture de la Mousson d’été, dans une réalisation Pascal Deux pour France Culture, sera diffusée sur France Culture le 25 septembre 2021, dans Atelier Fiction.

Haut