Cette collection, créée en mai 2009, accueille des écrivains déjà publiés dans d’autres collections et de nouveaux écrivains. Elle s’adresse aux enfants du primaire et du début du collège, les textes pour adolescents étant publiés dans les collections Théâtre contemporain et Théâtre en traduction. Elle est aussi tout public.

Extrait du texte

8 - TRAINING 3 : PRENDRE DES RISQUES

Poussière scrute la porte une valise à la main. Face au public, encore et encore malgré la nuit

Simon entre
Tu la regardes obstinément cette porte
Tu vas l’user
Et je ne suis même pas sûr que tu puisses la dessiner les yeux fermés tant tes pensées semblent au-delà
Sans compter qu’il fait nuit
Même avec les yeux ouverts on ne voit pas grand-chose

Poussière
Je n’ai qu’à la pousser cette porte rien ne me retient, pas vrai ?

Simon
Je n’ai qu’à la pousser cette porte rien ne me retient, pas vrai ?

Poussière

Qu’est-ce que tu fais ?

Simon
Ce n’est pas moi

Poussière

Dis donc je reconnais ta voix

Simon
Ce sont tes mots qui se cognent à la porte, font demi-tour et se perdent dans la cour
Heureusement qu’il y a mes oreilles pour en chaparder quelques bribes

Poussière
Derrière cette porte il y en a d’autres

Simon
D’autres quoi ?

Poussière
Des oreilles

Simon
Plein d’autres

Poussière
Seulement elles ne seront pas toujours bienveillantes comme les tiennes

Simon
Bah ça faut tester

Poussière
Qui peut me dire ce qui se cache derrière lui ou lui ?
A qui dois-je faire confiance ?
Celui-là a l’air sévère avec son horrible moustache et ses sourcils trop épais, il ressemble à un vieux professeur de mathématiques
J’aurais tendance à fuir les mathématiques
- logique -

Simon
Encore que

Poussière
Que quoi ?

Simon
Que si c’est logique c’est presque mathématique

Poussière
Alors qu’est-ce que tu me conseilles ?

Simon
De suivre ta logique et de ne pas suivre le professeur de mathématiques
Quoi qu’il y ait des hommes à moustaches très sympathiques

Poussière

RRRRhhhaaaa c’est trop compliqué

Ici tout est tracé

Pas d’quoi s’emmêler les pieds

Simon je suis morte de trouille

Simon
Dis, est-ce que t’as déjà vu ?

il lui glisse au creux de l’oreille…un secret

Poussière
Non

Simon
Ah bon ? Moi si
T’as vraiment pas de chance
Et est-ce que t’as déjà entendu ?

il lui glisse au creux de l’oreille…un autre secret

Poussière
Non

Simon
Ah bon ? Moi si
Décidément t’as pas d’bol
Et as-tu déjà croisé ?

il lui glisse au creux de l’oreille…encore un secret

Poussière
Non

Simon
Ah bon ? moi si aussi
Pas de veine, vraiment
Vraiment pas de veine

Poussière
Tout ça c’est là derrière cette porte ?

Simon
Faut marcher un peu, mais ça vaut l’coup

Poussière prend une grande inspiration puis s’apprête à franchir la porte imaginaire aidée par Simon qui lui fait la courte échelle.

Entrée du père

Père
Vous traficotez quoi tous les deux ?

Pris en flag
Noir.

Haut