Caroline Stella

Caroline Stella est autrice, comédienne et dramaturge.

Depuis les débuts du collectif ADM en 2006, elle multiplie les tentatives et les propositions hybrides auprès de Thomas Matalou : détournements artistiques, mélanges des genres et des publics, créations contemporaines, « A petites Pierres » de Gustave Akakpo, « Le grand détournement de la générale Nord Est, Violence » à la Métive, « Nous sommes nés depuis l’heure de quatorze an »s en partenariat avec l’Odéon théâtre de l’Europe, « Hikikomori » pour le festival parisien des impromptus...

Son parcours de comédienne lui a permis de rencontrer de nombreux univers : ceux de Mariana Lezin, Nelson Rafaell Madel, Véronique Vellard, Sarah Tick, Mustapha Kharmoudi, Vincent Debost et Anne-Laure Gofard, Marc-Antoine Cyr, Clémence Weill, Gustave Akakpo… avec un point commun, son goût pour des textes résolument contemporains.

Aujourd’hui elle travaille en tant qu’interprète et dramaturge, sur une forme mêlant le pamphlet poétique « L’exploration du Flux » de Marina Skalova et a co-écrit avec le collectif Grischkor et la compagnie Jimoe « L’éloquence des crânes », créé à l’étoile du Nord (Paris 18) au sein du festival 30 nuits.

Elle écrit depuis une dizaine d’années. Citons :

— Poussière(s) , sa première pièce, éditée en 2016 aux Editions Espaces 34 et finaliste du Grand prix de Littérature dramatique 2017. Elle est créée par le collectif La Palmera en coproduction avec La scène nationale la Passerelle de Gap, le théâtre Monfort à Paris, et le théâtre du Merlan à Marseille en 2017. La compagnie des 4 coins s’en empare à l’occasion de son festival ESPACE 2018 et le théâtre Athénor de Saint Nazaire l’invite dans sa sélection jeune public. Elle a également fait l’objet d’une publication en épisodes dans la revue A.r.t en Loire.

— « Meute / Une Légende », commande du Troupuscule Théâtre, créé en février 2018 à la scène nationale de l’Archipel à Perpignan. Elle est publiée aux éditions Lansman et remarquée par plusieurs structures et comités de lectures (Le Périscope à Nîmes, Athénor à Saint Nazaire, Troisième bureau, A mots découverts…).

— Shahara, pourquoi pas la lune , éditée en 2020 aux Editions Espaces 34. Elle a bénéficié pour l’écriture d’une Bourse d’écriture du Centre national du livre pour ainsi que de l’Association Beaumarchais-Sacd. Elle est en cours de production (compagnie Jimoe, 2020-2021, résidences au théâtre Paris Villette et à la Manekine).

— Louise a le choix est créée à la scène nationale le Phénix de Valenciennes par la compagnie Lolium en janvier 2020 et est actuellement en tournée.

Haut