Éditions Espaces 34

Théâtre jeunesse

Cette collection, créée en mai 2009, accueille des écrivains déjà publiés dans d’autres collections et de nouveaux écrivains. Elle s’adresse aux enfants du primaire et du début du collège, les textes pour adolescents étant publiés dans les collections Théâtre contemporain et Théâtre en traduction. Elle est aussi tout public.

Après grand c’est comment ?

UN
p. 9 à 15

TITUS
Je m’appelle Titus
Je suis un petit garçon qui se tait
Les Grands voudraient que je parle
Tout le monde voudrait que je parle
Mes parents mes grands-parents
Mon maître à l’école
Tous les gens que je rencontre
Je le vois dans leurs yeux
On voit tout dans les yeux
Les yeux disent mieux que les bouches
Pourquoi j’aurais besoin de parler ?

MÈRE & PÈRE
Tu es où ?
Tu veux quelque chose ?
Tu as faim ?
Tu veux jouer ?
Tu t’ennuies ?
Tu as besoin de quelque chose ?
Pourquoi tu ne dis rien ?
TITUS TITUS TITUS TITUS ????

TITUS
Les Grands répètent tout le temps la même chose
Ils essaient tout le temps de me capturer

MÈRE & PÈRE
Il est où ?
Tu ne peux pas le surveiller ?
Je croyais que c’était toi
Non toi
Non toi
Il est dans sa chambre ?
Non
Dans le jardin ?
Non
Sur le chemin ?
Dans la salle de bains ?
Au grenier ?
Non
Il est où ?
Il fait quoi ?

RÊVE
Il rêve
Fichez-lui la paix

Chanson des pays pas sages
Je vais dans des pays pas sages
Des pays de mon âge
Des pays paysages

Je voyage
Dans un livre d’images

Je vais je vole je m’envole
Je vogue vague divague
Je sable et pluie et neige
Je vagabonde et j’hirondelle
À tire d’ailes
J’ai pour seul bagage
Un livre d’images
Un grand livre d’images
Je suis un roi Je suis un mage
Un magicien dans mon pays pas sage
Mon pays paysage

MÈRE & PÈRE
Il est là
Où là ?
Sur l’escalier
Il fait quoi sur l’escalier ?
Je ne sais pas
Titus
Qu’est-ce que tu fais sur l’escalier ?

ESCALIER
Ignore-les

MÈRE & PÈRE
Ce n’est pas un endroit pour s’installer
Pour rêver
C’est froid et pas confortable

ESCALIER
Comment ils peuvent dire ça
Ils me courent dessus matin et soir
Ils ne s’assoient jamais
Tu as froid ?

TITUS
Non je suis bien
Cette marche est plus large que les autres

ESCALIER
C’est un défaut de fabrication
Ils étaient pressés de finir le chantier
Ils m’ont un peu raté

TITUS
Tant mieux
Je peux me glisser tout au fond et lire mes histoires

MÈRE & PÈRE
Si au moins tu avais un livre Titus
On saurait ce que tu fais

HISTOIRE
Ils sont trop bêtes
Comme si les histoires n’habitaient que dans les livres
Et dans vos têtes grands cornichons qu’est-ce qu’il y a ?
Des petits pois ?

TITUS
Quand même tu parles à mon père et à ma mère

HISTOIRE
Je suis une histoire je raconte ce qui me plaît
Ce qui me fait envie
Ce n’est pas ce que tu veux toi ?
Je suis libre de dire ce que je pense
Et je pense que parfois les parents ne sont pas des champions

TITUS
Oui
D’accord
C’est vrai
On en était où ?

HISTOIRE
À ce qu’on pense sur l’escalier quand on réfléchit à la vie

TITUS
Ah oui
D’où vient la pluie ?
Où va le soleil ?

Chanson des questions
Est-ce que les vagues se font mal contre les rochers ?
Pourquoi le ciel ne tombe pas ?
Est-ce qu’on grandit toute la vie ?
Et le tour du monde c’est long ?
Est-ce que les choses existent sans les noms ?
Pourquoi un arbre s’appelle un arbre ?
Pourquoi tous les garçons ne s’appellent pas Titus ?
C’est quand qu’on n’est plus un enfant ?
Pourquoi il ne fait pas tout le temps nuit ?
Est-ce qu’on est obligé de se laver tous les jours quand on est grand ?
Pourquoi il n’y a pas que des dimanches et des samedis ?
Où vont ceux qui s’en vont ?
Quand je serai grandi je toucherai l’horizon ?
Quand je serai grandi je deviendrai un arbre ?
Quand je serai grandi je courirai plus vite
que le train qui va chez Mamie ?
Quand je serai grandi je serai plus un garçon ?
Je serai plus un Titus ?
Je serai qui ?

(…)

Distinction

Texte recommandé par la ministère de l’Education nationale, cycle 3, livre de référence 2018.

Extraits de presse

« (…) Titus veut encore rêver son monde, coûte que coûte. Prendre le temps, le perdre disent les grands. Alors il nuage, il papillonne, il tonnerre.
Bref, un gamin, pas plus inquiétant qu’un autre !

Mais son mutisme souriant dérange les grands, les fait sortir de leurs gonds. Et, au final, les ramène à eux-mêmes, à leurs ambivalences, à cet enfant qui est en eux. Cet enfant qu’ils ont oublié et qui leur fait peur. Mais qu’ils finissent par accepter : Titus a gagné !

Collectif7 crée là un spectacle optimiste, positif, débordant de poésie.
Innovant aussi par sa mise en scène signée Muriel Coadou. Dans une forme qui se feuillette comme un livre d’enfant. (…)

[La tribune, Le Progrès, 24 mars 2013]


La pièce « raconte l’histoire d’une petit gars Titus, qui refuse de parler et de s’agiter partout. Qui préfère rêver. Qui parle "aux nuages aux tables aux chaises à l’herbe à la lune". Qui salue les arbres ? Et qui inquiète les grands.
Mais pour lui les grands sont "serrurouillés". »

[Laurence Cazaux, Le Matricule des Anges, n°143, mai 2013]


« (…) langage poétique riche en néologismes gourmands.
Un joli texte sensible ! »

[La Revue des livres pour enfants, n°273, novembre 2013]


« Nous avons à l’unanimité eu un coup de cœur pour cette proposition insolite et poétique, très touchante, très « sur le fil », très rebelle aussi, qui interpelle sur la « normalisation » qui pèse sur les enfants (et sur les grands…).

Une rêverie musicale et philosophique, une méditation sur le Temps et sur le rapport au Temps. Une forme très chorale, très musicale, qui bouscule les codes du théâtre l’air de rien. Les objets parlent, les noms communs se conjuguent…un défi pour la mise en scène…

C’est un texte magnifique, une partition pour un spectacle à aller voir en famille. »

[Entr’Actes, n° 73]

Vie du texte

Sélection Moisson de auteurs, Entr’Actes n°73.

Coup de cœur de la médiathèque de St-Nazaire.


Création par la compagnie Collectif7 dans une mise en scène de Muriel Coadou avec sur le plateau : Nathalie Ortega, Gilles Chabrier puis Christophe Serpinet, Patricia Gattepaille, Grégoire Béranger, Andréa Le Goff, scène régionale de Ricamarie et Sorbiers (42), en mars 2013.

Tournée de création 2014
— les 11 et 12 janvier 2014 : ouverture du festival jeune public du Théâtre Nouvelle Génération, Lyon
— le 14 janvier : Théâtre de Vienne, 38
— du 29 janvier au 1er février : Opéra-Théâtre de Saint-Etienne (42)
— le 20 février, Théâtre du Parc/Andrézieux-Bouthéon, (42)
— les 2 et 3 avril : Maison de la culture Le Corbusier, Firminy (42)

Tournée 2015
— Dans le cadre du Festival de Solstice de Brangues, redécouverte de sa création de la pièce dans une mise en scène Muriel Coadou avec Patricia Gattepaille, Nathalie Ortega, Christophe Serpinet, Andréa le Goff, Grégoire Béranger, Montalieu-Vercieu (38), le 25 juin 2015


Création par la compagnie Manie dans une mise en scène de Marion Chobert, Conception-manipulations d’objets de Vincent Regnard, avec Pierre-Antoine Rousseau, Théâtre de Saint Vallier (71), le 5 décembre 2014.

Tournée de création 2015
— Quétigny (21) : 22 et 23 janvier
— Théâtre de Beaune : 28 et 29 janvier
— Festival A pas contés, Dijon : février 2015
— Chevilly-Saint-Sauveur : 4 mars

Tournée 2016
— Festival d’Avignon : Ecole du spectateur, du 12 au 30 juillet


Création par le Collectif la Sotie, dans une mise en scène de Marie Halet, avec Georges Besombes, Claire Fleury, Victor Ginicis, et Guillaume Boutevillain, chanteur, Toulouse, au Théâtre Jules Julien, Toulouse, les 5 et 6 décembre 2019.

Tournée 2019-2020
— Espace JOB, Toulouse, le 10 décembre
—Théâtre des Mazades, Toulouse, le 18 décembre
— Salle du Balcon, Gaillac, le 12 janvier 2020
— Théâtre du Colombier aux Cabannes, le 2 février
— le La Gare à Saint-Juéry, le 4 février
— Maison de la Musique au Garric, le 16 mars
— Salle des fêtes de Saint-Paul-Cap-de-Joux, les 19 et 20 mars

Haut