Éditions Espaces 34

Théâtre jeunesse

Cette collection, créée en mai 2009, accueille des écrivains déjà publiés dans d’autres collections et de nouveaux écrivains. Elle s’adresse aux enfants du primaire et du début du collège, les textes pour adolescents étant publiés dans les collections Théâtre contemporain et Théâtre en traduction. Elle est aussi tout public.

Spaghetti rouge à lèvres

ISBN : 978-2-84705-261-2
EAN : 9782847052619
12x17cm, 56 p., 7.50 €

1 narrateur
Publié avec le soutien du Centre national du livre

2022

Seul face à la mer, un homme se souvient d’un épisode de son enfance.

Océanographe, sa maman était partie loin pour son travail. Il vivait mal cette séparation jusqu’à en perdre l’appétit en dépit des recettes extraordinaires que lui préparait son papa. C’est alors que ce dernier avait décidé de l’emmener voir l’océan pour lui permettre de transfigurer cette absence...

Une plongée dans la mémoire d’un homme qui prend aussi la forme d’un voyage visuel et ludique.

Distinction

Pièce choisie par La Récolte, n°3, revue des comites de lecture de théâtre, été 2021.

Extraits de presse

« Fabien Arca met ce texte en espace dès l’impression. Le rythme du texte est donné par l’écriture mais aussi par la mise en page qu’il a choisie. »

[Tiphaine Leroy, Théâtre(s), n° 28, hiver 2021]


« Voici un très joli texte jeunesse, avec un titre comme un drôle de recette pour faire face au chagrin. (…)

Monologue tout en délicatesse et très poétique.

Le départ de la mère fracasse le petit garçon de l’époque, même si elle cherche à rassurer l’enfant. (…)

Plusieurs pages de la pièce ressemblent alors à des calligrammes. Le texte dans sa mise en page se fait chute, ou absence avec un grand blanc, fenêtre avec cette attente de voir arriver quelqu’un, calendrier avec le jours d’absence, points de suspension quand l’attente est infinie, brouhaha dans la cour de récréation, grésillement du téléphone…

Cela rend la lecture quasi sensuelle et très ludique.

Un hymne à la fantaisie et à la tendresse. A offrir sans modération. »

[Laurence Cazaux, Le Matricule des Anges, n°231, mars 2022]


« Plumeau souffre car sa maman, océanographe, est partie loin pour longtemps. Elle lui manque tellement qu’il en a perdu l’appétit.

Pour lui redonner le goût de vivre, son père l’emmène au bord de la mer. Sur la plage il invente un remède : « écrire sur le sable les mots que tu as sur le cœur et regarder les vagues qui viennent les emporter. » (…)

Un monologue sensible, résolument optimiste, en forme de calligrammes, qui rend hommage aux inventeurs d’histoires, à l’écriture, à la parole partagée.

Ludique et touchant. »

[Fanny Carel, La Revue de Livres pour Enfants, n°324, avril 2022]

Vie du texte

Sous forme de « chambre d’écoute », le texte est proposé dans un dispositif immersif pour une expérience sensorielle et poétique par Nadège Coste, compagnie les 4 coins, Metz, à partir de février 2022.

Un court extrait lu par l’auteur

ICI

Haut