Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Sweetie

ISBN : 978-2-84705-165-0
EAN : 9782847051650

13x21cm, 112 p., 15,80 €
monologue de femme d’un côté et monologue d’homme de l’autre côté
Publié avec le soutien du Centre national du livre

2018

Nous ne proposons pas d'achat en ligne. Mais certains ouvrages sont disponibles en ebook.

Une femme interpelle Sweetie : elle entend des vrombissements dehors, des bourdonnements derrière les murs. Qui peut bien produire ces bruits dont elle se sent menacée ? Ses propres enfants ? Les voisins ? Sweetie ne répond jamais : qui est-elle ?

Farcesque, grotesque et politique, Sweetie est le dernier texte de Philippe Malone. Il est l’écho d’un petit monde qui préfère s’enfermer, se replier sur lui-même, empêcher toute mutation, tout accueil de l’autre qu’il soit jeune ou étranger pour préserver ce qui s’écroule de l’intérieur.


Pourquoi deux Sweetie ?

Si la version féminine brise certains codes moraux, politiques, la version masculine s’attaque au masculinisme du pouvoir, au patriarcat, dont tous les codes sont encore activés (voire suractivés aujourd’hui notamment chez certains chefs d’Etat.).

L’intérêt de cette double publication est, outre la singularité de l’objet, de déplacer l’enjeu même du texte au centre des deux versions. Un même texte, selon qu’il est masculin ou féminin, ne brasse pas les mêmes enjeux symboliques, politiques ou sociétaux. Il produit des images distinctes qu’il devient très intéressant d’interroger. Il implique en outre une lecture décalée du texte, une interrogation sur notre propre grille de lecture et une prise en charge spécifique au plateau, quel que soit le sexe choisi.

Bref, il renvoie à nos représentations, non par le discours, mais par le vide laissé entre les deux propositions. Il pose la question du sexe du pouvoir et des images, refoulées ou plébiscitées, qui y sont associées.

Vie du texte

Mise en lecture à La Baignoire, lieu des écritures contemporaines, Montpellier, dirigée par Stéphanie Marc, avec Alex Selmane, les 6 et 7 octobre 2017.


Lecture lors de Text’avril par Vanda Benes, Théâtre de la Tête noire, Saran, le 21 avril 2018.


Lecture lors du Festival Regards croisés, organisé par Troisième bureau, dirigée par Grégory Faive, avec Chloé Schmutz, Grenoble, le 27 mai 2018.

Haut