Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Hivers

ISBN : 2-907293-41-9
13x21 cm, 58 p., 9,15 €
4 personnages
Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre

1997

Nous ne proposons pas d'achat en ligne. Mais certains ouvrages sont disponibles en ebook.

Un soir d’hiver, Claudio rencontre Roberto. Ils s’interrogent sur le sens de leur existence lorsque surviennent deux autres personnages.

Ce quatuor, où chacun est seul avec un double interchangeable, questionne l’autre, révélant les doutes et les peurs de chacun.
Écrite dans un style sobre et dépouillé, Hivers se situe comme hors du temps dans un univers étrange, reflet de la condition morale de l’homme moderne.

Extraits de presse

« Nous sommes en plein dans le théâtre de l’absurde. Plus qu’à Beckett, j’ai pensé à Nathalie Sarraute. Le rythme est saccadé, asthmatique et, même si l’action se passe toujours en plein air, l’écriture - plutôt la lecture - se fait presque dans un état d’asphyxie.

Le double miroir des personnages Claudio/Roberto et Filippo/Luccino nous renvoie à nos paradoxes, à notre constante et quotidienne schizophrénie. A l’envie de possession de l’autre et à son rejet. En somme, à ce que l’être humain a toujours en soi : la peur du sentiment et du partage.

(…) C’est la peur de la vie que ces quatre personnages expriment : "Sans la force de vouloir, il n’y a plus de vie. Celui qui cherche, ne serait-ce que pour quelques menus instants, un port de fortune où se reposer des luttes de la vie est un utopiste vaincu. Il est condamné sans le savoir", dit Luccino. Pour ajouter : "Le grand malheur, c’est de ne pouvoir être seul".

Tout le texte tourne autour de cette vérité. Ou non-vérité. Tout le texte exprime un nihilisme sans merci et sans voie d’issue. Il exprime une blessure profonde vis-à-vis du genre humain qui nous frappe comme un poing dans le ventre. »

[Francesco Rapazzini]

Vie du texte

Hivers est sélectionné par le comité de lecture du Théâtre des Célestins à Lyon, dirigé par Denys Laboutière.
Des extraits sont lus lors de la manifestation "Auteurs présents" le 19 mai 2006.

Haut