Après diverses traductions liées à des mises en scène, création d’une collection "Théâtre contemporain en traduction" avec la Maison Antoine Vitez-Centre international de la traduction théâtrale

La réserve

ISBN : 2-84705-044-2
EAN : 9782847050448
13x21cm, 64 p., 11 €
Ouvrage publié avec le soutien du Centre national du livre, de la Région Languedoc-Roussillon dans le cadre d’un partenariat avec la Maison Antoine Vitez

2008

Nous ne proposons pas d'achat en ligne. Mais certains ouvrages sont disponibles en ebook.

Collection Théâtre contemporain en traduction
Traduit du lituanien par Akvile Melkunaite.

Deux Indiens, qui vivent dans une réserve en Iowa, rêvent d’une vie meilleure. Ils décident de s’en évader avec la Femme Blanche. Mais suffit-il de franchir les limites d’un territoire pour échapper à l’enfermement ?

Loin de tout réalisme, cette pièce comique agit comme une métaphore de la prison. Elle est truffée de références aux problématiques contemporaines (clonage, produits génétiquement modifiés, patrimoine cinématographique, société de consommation...) et interroge le fondement et le devenir de la société moderne.

Le texte à l’étranger

La réserve (Rezervatas), écrite en 2003, a été jouée au Klaipeda Drama Theater, dirigé par A. Giniotis, en 2004.

Elle a été publiée en Lituanie en 2007 dans un volume de quatre pièces intitulé The Girl, who scared the Good (Rasytojusagungos leidykla).

Vie du texte

La réserve a fait l’objet d’une lecture en français le 17 juillet 2004 lors du festival d’Avignon.

Lecture par le Panta théâtre et rencontre avec l’auteur dans le cadre des Boréales, plate-forme de création nordique proposée par le Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie, le 15 novembre 2010.

Création par la compagnie Conduite Intérieure, dans une mise en scène de Christian Chessa, avec des comédiens professionnels de la compagnie et des pratiquants amateurs, dans la région de Nîmes, en avril-mai 2012.

Haut