Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Grammaire des mammifères

ISBN : 2-84705-013-2
13x21 cm, 128 p., 12,50 €
Ouvrage publié avec le soutien de l’Association Beaumarchais et avec le concours du Centre national du livre

ISBN : 978-2-84705-091-2, 2è édition,
128 p., 13,50 €

Distribution variable,
à partir de six comédien(ne)s

2005 (1re éd.), 2012 (2è éd.)

Nous ne proposons pas d'achat en ligne. Mais certains ouvrages sont disponibles en ebook.

La Grammaire des mammifères se présente comme un ensemble de phrases, sans personnages, qui travaillent la question de la représentation (de soi, d’un spectacle, des rapports humains et sociaux, de la vie psychique, pulsionnelle...). D’innombrables fragments d’histoires, parfois à compléter, s’enchevêtrent, partant du corps humain pour aller vers le corps social.

Pour le comédien, ce sont autant d’invitations à jouer mais surtout à questionner son effort. Le public, quant à lui, est ouvertement sollicité dans sa présence et son statut. Qui est regardé, que vient-on voir, ou montrer, qui participe ?

Au fil du texte, un homme apparaît, qui n’appartient à aucune fiction, mais se trouve pris dans un dispositif qui l’oblige à toujours plus d’initiative personnelle, à la démonstration sans fin de ses compétences, à la libre circulation de ses pulsions. Se dessine alors, peut-être, la figure de l’homme de notre temps.

Extraits de presse

« Ce texte, objet unique, ne renvoie à aucun schéma théâtral connu, sinon qu’il trouve des résonances dans l’œuvre de quelques singuliers de l’art tels Marcel Duchamp ou Valère Novarina, mais aussi dans les écrits de Handke dont il peut intellectuellement se réclamer [...] Objet sérieux et bouffon, irritant autant que passionnant, ce texte doit être appréhendé tel qu’il nous est livré : une boîte de Pandore dont on ne voit ni le fond ni les côtés, et dont on peut tirer à l’envie le pire et le meilleur. Une démarche qui se fait trop rare pour que l’on passe à côté en baissant la tête. »

[Association Beaumarchais (SACD), janvier 2006]


« William Pellier écrit aujourd’hui, c’est un auteur contemporain, de la veine colérique. Dans Grammaire des mammifères, il propose ni plus ni moins d’observer les humains à la manière qu’ont les entomologistes d’étudier les insectes. Rituel social, comportements alimentaires, sexualité, quête spirituelle et engagement politique : tout y passe, de l’exploration du corps humain à l’exploration du corps social. »

[Thierry Bordereau, compagnie Locus solus, octobre 2008]


« Texte étonnant, à la fois dense et aéré, matrice et matériau, éminemment musical, Grammaire des mammifères offre aux comédiens d’explorer des états de l’être et de la communication. Dans un mouvement jusqu’au boutiste de « mise à plat d’un système », ces mots sont de l’auteur, la Grammaire est un génial outil de théâtre élaboré avec des acteurs et pour eux.
L’expérimentation a quelque chose de vertigineux pour les mammifères humains qui la mènent (l’exécutent ?) »

[…491, janvier 10, n° 155]


« Entre Six personnages en quête d’auteurs et Outrage au public, Grammaire des mammifères explore la veine d’un théâtre qui prend plaisir à interroger le rituel théâtral et la représentation sous toutes ses formes.
Sans cesse piégés, sans cesse pris dans de nouveaux chausses-trappes, six comédiens jouent à construire et à déconstruire sous nos yeux les situations du texte : tout y passe, mystère de soi, sexualité, culture, travail, divertissement…

La mise en scène très rythmée de Thierry Bordereau, portée par la demi-douzaine de comédiens épatants de la compagnie Locus Solus, n’hésite jamais à prendre le large pour exploiter tous les possibles. Une verve contagieuse. »

[Luc Hernandez, libelyon.fr, janvier 2010]


« Grammaire des mammifères questionne tout du long le groupe et l’individu, il décortique le corps humain et le corps social, il nous invite à réfléchir joyeusement à l’idée que nous avons de la "représentation", représentation théâtrale, mais aussi de soi ; c’est une invitation à inventer le "jeu" et le "je"… »

[Jean-François Bourrinet, Limoges, 1er avril 2011]


« Le spectateur est ainsi confronté au spectacle d’une économie de la libido et de la circulation du bouc émissaire subséquent. Il est appelé dans le contexte de ce spectacle, par une entourloupe prodigieuse, à obéir au petit doigt et à l’œil et à trouver les voies d’une servitude volontaire. Faire jouer au public son rôle… de public, et au spectateur le sien chargé de jouir et de réfléchir.

Tout sauf satireGrammaire des mammifères, dans cet appel au dépassement de la situation théâtrale, se présente comme une utopie démocratique, un questionnement sur la chose en commun, celle d’une joie de vivre partagée. Comme une anti outrage au public.

[Jean Grapin, Webthea, le magazine du spectacle vivant, 11 juillet 2011]


« La Grammaire des mammifères est un objet théâtral surréaliste. Le mouvement Dada en aura fait son miel. William Pellier a écrit un texte très particulier, sans personnages, sans action. C’est un fragment littéraire fait d’histoires qui ne se finissent pas, de situations incontrôlables qui sollicitent en permanence le spectateur. »

[Stéphane Capron, Scèneweb.fr, l’actualité du spectacle vivant,27 juillet 2011]


« La Grammaire des mammifères est un peu la synthèse de tout ce que j’avais écrit avant. Je ne voulais pas écrire une histoire, mais provoquer un état chez le spectateur. Le texte s’adresse au public, il travaille sur la relation, produit une certaine énergie, propose une promenade en barque où il n’y a pas de rames et on ne sait pas où on va ».

[William Pellier, Midi Libre, n° 24158, 27 décembre 2011]


« Culture, politique, spiritualité, racisme, sexualité… rien ne sera esquivé dans la [Grammaire des mammifères créée cette semaine au point d’eau d’Ostwald par le « Talon rouge ». Comme un séminaire décalé sur ces drôles de bêtes que nous sommes.

(…) la langue très précise laisse la part belle à un grain de folie décalé teintée d’absurde. Comme un corset dont déborderait la chair. »

[Véronique Leblanc, Dernières nouvelles d’Alsace, nov-déc 2012]


« Composé de fragments d’histoires qui s’enchevêtrent, sans personnages mais avec des protagonistes numérotés, ce texte offre une forme théâtrale insolite.

(…) Le public assiste alors à une sorte de conférence donnée par quatre grammairiens qui font défiler différentes règles afin de comprendre l’homme.
On part du corps humain, des os, du masque, de la conscience, pour aller vers le corps social. La recherche se veut scientifique, mais au fur et à mesure, des règles nouvelles apparaissent, l’instinct et l’inconscient venant télescoper les premières. confie Catherine Javaloyès.

Ces expériences et ce déraillement progressif se révèlent dans des codes de langage qui ne sont pas loin de ressembler à des formules mathématiques et autre combinaisons ésotériques. Le texte est une partition que l’auteur donne à travailler, il y a des jeux sur les sonorités, sur le langage, des passages en choralité, des formes de discours hypnotique ou des plaidoiries. Il offre aussi des moments d’improvisation, pour laisser voir ce qu’il y a derrière le personnage, c’est-à-dire le comédien lui-même. »

[Dorothée Lachmann, Poly, 154, décembre 2012]

Le texte à l’étranger

Pièce traduite en italien par Flavio Polizzi et publiée aux éditions Angolo Manzoni en novembre 2011.

Vie du texte

Grammaire des mammifères a bénéficié d’une aide à l’écriture de l’Association Beaumarchais (SACD) en 2003. Il a reçu l’Aide à la création d’œuvres dramatiques de la DMDTS (Ministère de la culture) en 2004.

La pièce a fait l’objet d’une Encre fraîche (travail d’exploration sur un texte en cours d’écriture) par les comédiens d’À Mots découverts, dirigés par Brice Beaugier, Théâtre de Paris-Villette, en 2004.

Lecture par À Mots découverts lors des Mardi midis des textes libres, Théâtre du Rond-Point, en 2004.

Lecture à La Chartreuse par l’auteur lors des XXXIe Rencontres d’été, le 15 juillet 2004.

Lecture lors de la fête du livre de Cuers, organisée par la Bibliothèque Armand Gatti, le 16 octobre 2004.

La pièce a reçu une mention du jury au Grand prix de littérature dramatique 2006.

Pièce sélectionnée dans le Carnet de lecture d’Aneth, n°10.

Spectacle d’extraits de Grammaire des mammifères et Outrage au public de Peter Handke par la compagnie Public chéri, mise en scène Olivier Coulon-Jablonka et Régis Hébette, Théâtre L’échangeur de Bagnolet (93), 7 juin 2008.

Spectacle (extraits) par la compagnie Locus solus, mise en scène de Thierry Bordereau, Théâtre de Givors (69), 24 octobre 2008.

Création dans une mise en scène est de Thierry Bordereau, plateforme Locus Solus, avec Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Sophie Barboyon, Pierre Germain, Christian Pageault, Thierry Vennesson, au Théâtre Les Ateliers, à Lyon, du 12 au 22 janvier 2010.

Et dans la suite de cette création
— au Centre Théo Argence, St Priest (69), le 29 janvier 2010
— au Théâtre de la Tête noire, à Saran, le 23 février 2010
— au Théâtre d’Arras, le 5 mars 2010
— à La Comédie de Saint-Etienne-Centre dramatique national, du 9 au 13 mars 2010

Reprise de la création dans une mise en scène est de Thierry Bordereau, plateforme Locus Solus, avec Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Sophie Barboyon, Pierre Germain, Christian Pageault, Thierry Vennesson,
— au Théâtre Les Ateliers, à Lyon, du 11 au 19 janvier 2011.
— au Théâtre Jean Vilar de Bourgoin-Jallieu, le 31 janvier et le 1er février 2011
— au Théâtre de la Manufacture, Festival d’Avignon, du 8 au 28 juillet 2011.

Nouvelle création dans une mise en scène de Luc Sabot, dans le cadre du Chœur du Théâtre de Clermont l’Hérault, le 10 décembre 2011.

Reprise de la création 2012-2013 dans une mise en scène est de Thierry Bordereau, plateforme Locus Solus, avec Réjane Bajard, Marijke Bedleem, Sophie Barboyon, Pierre Germain, Christian Pageault, Thierry Vennesson,
— Théâtre de la mauvaise tête, Marvejols, 9 octobre
— Théâtre de Coutances (50), 15 janvier
— L’atelier à spectacle, Vernouillet (28), 16 janvier
— Théâtre de Brétigny (91), 19 janvier
— Maison Folie Beaulieu, Lommé (59), 25 janvier

Nouvelle création par la compagnie Le Talon rouge (Strasbourg), dans une mise en scène de Catherine Javaloyès, avec Gaël Chaillat, Blanche Giraud-Beauregardt, Jean-Philippe Labadie, Pascale Lequesne, le 29 novembre 2012 à Ostwald.

Tournée de création 2012-2013
— TAPS, Strasbourg, du 7 au 9 décembre
— Espace Rohan, Saverne, 5 février
— Relais culturel, Ernstein, 7 février

Haut

dapoxetine buy uk in mexico anafranil 10 mg in mexico buy lithosun online ciprofloxacin cipro 500 mg acamprol cost lumigan online kopen price abilify http://upsizemag.com/biaxin-medicine.pdf evista cheap in uk http://www.phaseivengr.com/buy-sertraline.pdf more lisinopril by ranbaxy valsartan hydrochlorothiazide amlodipine mobic 7.5 mg 120 mg of cymbalta in usa caverta tablets lisinopril 30mg http://upsizemag.com/avodart-drug.pdf http://pulseseismic.com/memantine.pdf http://upsizemag.com/feline-paxil.pdf more info buy generic sildenafil citrate jelly buy ranitidine 300mg http://www.phaseivengr.com/ciplactin-lowest-price.pdf diflucan fluconazole pfizer info about omeprazole 20 mg pills more info about buy cheap tadora methotrexate tab 2.5mg bortezomib 1 mg ciprofloxacin hcl 250 mg buy generic amisulpride online valsartan 320 mg tablet medicine diovan http://upsizemag.com/clomiphene-citrate-tablets.pdf femalegra for sale buy ciplactin uk buy cernos gel in mayami http://artistlane.com/silagra-cheap.pdf synthroid mcg in uk 375 mcg synthroid omeprazole zydus cadila celebrex xeloda valacyclovir generic price generic amitriptyline sale in uk sertraline amlodipine uk over the counter orlistat purchasing zoloft on line buy sildenafil citrate nexium discount indomethacin thailand modalert purchase buy stendra online sustanon 250 for sale in usa protonix cheap canada best quality lisinopril buy cheap levipil http://www.naturaldiamondcompany.com/finpecia-online.pdf terbinafine oral us in india more info coreg cr generic buy levitra online cheap buy pletoz 50mg in uk generic nexium generic for compazine normabrain lowest price pelosta online
more snovitra 20mg viraday 300mg suhagra 100mg buy super p force 100mg about buy sildisoft 100mg buy vidalista 20mg buy tadasoft 20mg super p force 100mg tadacip 20mg buy sildisoft http://www.puptection.com/portfolio/common-cases/ buy sildigra tadasoft 20mg Buy cenforce buy snovitra 20mg http://www.puptection.com/about-us2/mission-statement/ buy tadasoft in usa http://www.puptection.com/products/cats/complete-dehydrated/ buy caverta 100mg vilitra 20mg more info buy tadaga buy vidalista tadasoft 40mg in mayami buy tadaga 40mg