Les prochaines parutions des Éditions Espaces 34

Extrait du texte

Début

mince je revois tout
à partir d’où ?
ça me retombe dessus
du genre en arrivant
c’est pas le même jour peut-être
je suis folle de toi au point que je vais te couper la tête pour te garder
c’est une tuerie
et je porte ta tête
c’est ta tête que je porte
c’est à moi comme personne j’ai les mains pleines de marionnettes
Les tickets les papiers les tickets les papiers
et toi t’ arrives en déséquilibré à marcher tu me remets debout
on est sur le fil
on marche sur l’ombre du fil
c’est le fil qui traverse tout
on est reliés sans rien sans protection on n’est pas accrochés
on continue
on passe dans l’impromptu
et là où on est en rond les musiciens dorment pas
ils dorment jamais ils construisent un mât
et aussi avec les cailloux ils construisent un mur
on passe par des tiroirs pour entrer pour s’en sortir pour se passer de tout
on est tous en train de pousser les pierres
toute la famille est pleine de poussière
sur des roulettes avec des patins qui tiennent avec du scotch
moi je sais pas mon rôle mais je pleure de rire je me casse la gueule
j’ai du savon plein la tête et je glisse
t’as vu comme on glisse comme t’as raison d’avoir envie de le faire ?

j’arrive pas à partir
mais va t en
mais je peux pas
il m’empêche de partir
je suis coincé dans le moment

ça s’est sûr je n’ai que ce moment
ça me reprend là
au début de ce qui se passe au moment où
j’arrive au point même d’où je me continue
je sais pas dire à quel point
et c’est court même si ça dure longtemps
c’est court au point que je suis pas dans le temps
le temps que ça dure
en boucle quoi
cet espèce de
qu’est dans ma vie
je sais pas comment te dire j’en rêve la nuit
et ça dure
toute ma vie
cet espèce de vis à vis
je vais tout te chanter et même la bouche pleine
je le fais pour toi
c’est juste pour toi

on est deux
on est dans l’arbre

dans l’arbre

et si ma jupe je la dérobe ?
je lui mets la tête en bas ?
ma jupe est nue hein complètement
entre mes jambes tu vois ?
il y a une autre personne

quel cirque c’est un numéro

t’as vu j’ai ton numéro
mais pourquoi tu me téléphones je suis là ?
c’est moi
tu vas tomber sur moi puisque c’est à moi que tu parles
c’est moi la voix je veux dire
si ça demande de rappeler et de laisser ton nom c’est moi
regardes tu dois regarder le téléphone tu vas voir je vais dire quelque chose
après tu me dis de rappeler ou de laisser mon nom
ben y’aura personne puisque je suis là
et alors ?
et alors je raccroche puisque tu es là
c’est pour te montrer attends je te dirai quand j’aurai fini tu décroches ?
je sais pas si tu es par là je peux pas dire que je t’ai vu mais je peux faire comme si
dire que je t’ai tellement pas vu que je peux dire que je t’ai presque vu je le dis ou pas ?
attends je me cache

un deux trois quatre cinq

je monte en 3 pour redescendre au 2 juste à côté des coordonnées est ouest
et derrière là où y’a marqué 19
je vois la liste
les étages y’en a de libres pour n’importe qui
sauf que c’est X Y Z si tu regardes bien le plan qui nous écrit à côté
sauf qu’on est au niveau 2
c’est pas prévu
de quoi
le bleu c’est une surprise ils l’ont fait dans la nuit ?
mais du coup les personnes en bas
d’après les usages fréquentés qui se trouvent
j’avance de 10 je recule de loin ?
y’en a à pas mal d’endroits sur le circuit ce qui complique
essaye de reculer un peu droit on n’a pas le temps de visiter
on arrive à être de plein pied c’est tellement logique que tu peux pas comprendre
la logique de celui qui met le grappin dessus
carrément c’est écrit bleu mais le rouge t’es coincé
parce que dans la foulée l’escalier il a beau être rouge là tu peux pas le lire
est-ce que je me suis perdu
et le rouge c’est ailleurs c’est commode j’ai des consignes qui me contredisent
oui ou non je reviens je sais plus comment ça finit
le bleu c’est un cul de sac qui mène là où il faut un billet
visiblement avant il est question de me dire clairement que quelque part vous êtes ?
si tu as compris et qu’on te l’a expliqué c’est qu’on te l’a mal expliqué
je suis tombée dans un soir par la même scène à l’infini moi
puis dans la mer
ah c’est amer
ça se larme à grands cris d’incendies
ça déclenche
interdit
chut

t’as quelqu’un qui a la parole pendant que toi tu dois te taire ?
pourquoi c’est pas nous qui sommes applaudis ?

y’a des gens qui se re-prononcent
t’as vu ils répètent deux fois ils sont contents
ils ont trouvé une formule qu’ils disent deux fois
ils ont pas de mémoire
non c’est le plaisir de répéter
t’es inventeur
t’as trouvé t’es inventeur
le son tu le manges pas tu le mâches
tu joues avec la pâte

duplique duplique duplique

puis ils parlent
de deux choses à la fois
ah elle est belle cette femme qu’est-ce qu’elle est belle la mise en page
ouais c’est beau
vous allez où
on va sans le vouloir
on marche dans nos couplets

(…)

Haut