Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Extrait du texte

Personnages

— Jimmy, de couleur noire
— Mikaël, indistinctement enfant et adulte, indistinctement de couleur noire ou blanche
— Joshua, le père de Mikaël, de couleur noire
— Sosies, enfants et adultes
— La Psychosociologue


Début

L’amour est plus fort que la mort je veux vaincre la mort avec toi vaincre la création c’est toi que j’ai choisi viens me chercher je ne veux pas te partager je veux juste être à ton image me dédoubler en hologrammes dans les brisées de tes écrans je veux t’aimer en vrai et t’admirer et te toucher viens me chercher ne me lâche pas mets ta main là et prends moi par le bras je veux que tu sois mon père mon Dieu je veux juste être à toi que tu m’adoptes je crois en toi je veux chanter comme toi danser comme toi je veux me décupler être comme ton jumeau je veux juste être toi mets ta main là ne me lâche pas et prends moi par le bras viens me chercher mon Mikaël. Sosie a dit.


Divers extraits

Les vagues s’effondrent dans mon esprit 22 millions de dollars ils m’ont appelé ’Bambi’ je ne peux plus chanter ni même danser je pose mes doigts du bout de mes doigts sur les agrafes je palpe mes mains du plat de mes mains sur les sutures et sur les gazes le sang est noir sous les pansements et le savon me lave mes plaies mes plaies cousues et recousues la bétadine et le mercurochrome dans la civière je passe mes bras le long de ma taille "Mettez vos mains sur mes épaules" a dit le chirurgien "Bientôt vous marcherez" je ne vois rien il y a si peu de lumière Jimmy je veux sauver le monde soigner le monde et les enfants il y a eu tellement d’amour tant de tueries et de massacres le bal des lamantins ensanglantés les tigres du Bengale et les toucans les raies Manta océaniques qui meurent en moi comme mes enfants Jimmy je rends la gratitude cette lumière en soi que je chéris je remercie et puis j’honore notre univers ses particules se meuvent en moi comme mes enfants mon Dieu leur cœur fut tellement sombre c’est un complot comme des couteaux des poings américains au fond de mon âme et puis ton père s’est suicidé Jimmy dans son appartement il est maintenant trop tard ma bouche est sèche est tellement sèche de cortisone et j’ai si froid Jimmy je veux rejoindre la scène ses projecteurs braqués sur moi mais je ne peux plus maintenant j’ai tellement peur je veux soigner le monde sauver le monde et les enfants et le guérir prenez mes larmes comme dans un suaire enroulez-les tel un chapelet dans un ossuaire les vagues se brisent dans ma mémoire c’est un chantage ils t’ont drogué mon beau Jimmy une forte drogue c’est un barbiturique très très puissant ton père l’a fait mon beau Jimmy et tu as dit d’énormes mensonges moi je voulais sauver le monde guérir le monde et le soigner comme mes enfants il y a eu tellement d’amour et tant d’accusations je tombe dans l’amnésie mon beau Jimmy mon bel enfant les vagues s’écroulent au fond de mon cœur un monde sans lois des chasses à la baleine des baleines franches australes ou boréales le saut des orques et des rorquals pour leur spectacle un monde s’éteint et nos étoiles extraordinaires et nos oiseaux de paradis il y a eu tellement d’amour mon beau Jimmy. Mikaël a dit.

Los Angeles Californie Monsieur Mikaël est sur le lit « Il faut le mettre sur le sol pour le massage cardiaque » Mais il est sur le lit Monsieur je n’en ai pas la force et je ne peux plus toucher Mikaël Monsieur je n’en ai plus le droit « Je vous aiderai pour le massage cardiaque écoutez-moi Jimmy » Mais il ne répond pas Monsieur Mikaël ne répond pas à mes massages cardiaques Mikaël est inconscient Monsieur Mikaël ne respire pas « Il faut le mettre au sol Jimmy ! » Mais j’ai besoin d’une ambulance Monsieur et au plus vite Monsieur ? Cela me fait peur Monsieur Mikaël parait beaucoup plus jeune comme si son corps et sa figure avaient 12 ans Monsieur. Jimmy a dit.

Mais vous l’avez ’sélectionnée’ ?

Cela n’avait nulle importance pour moi. Du moment qu’elle était saine, la mère. Je voulais juste être sûre qu’elle soit intelligente.

Mais vous aviez besoin d’être Père plus qu’elle n’avait besoin d’être Mère ? C’est bien cela ? Elle vous l’aurait donné cet enfant-là, comme un présent, dîtes-vous ?

Rien que mon sperme dans une seringue. Cela se fait tous les jours de part le monde et pas seulement maintenant. Elle ne me connaissait pas. Moi-même je ne la connaissais pas. Et l’enfant il est venu comme cela, par les pipettes. C’est un très grand présent, absolument.

Mais auriez-vous pu le concevoir avec une Noire ?

Of course, évidemment.

Mais votre épouse parait si blanche Mikaël.

Vous vous trompez sur la couleur. Sur le sang noir vous vous trompez.

Jimmy tombe amoureux de Mikaël.
Jimmy s’habille comme Mikaël.
Des pantalons moulants, d’un stretch noir ou bariolé.
Des mains gantées de strass pailletés.
Des doigts de fée.
Ils dorment ensemble dans le même lit, collés l’un l’autre.
Leurs peaux de lait, chocolatées.
Comme une femme avec son homme.
Comme père et fils.
Comme frères de sang.

Mikaël vient s’installer dans la maison et dans la chambre de Jimmy.
Jimmy va à l’école.
Jimmy n’a que 12 ans.
Jimmy est amoureux de Mikaël.
Mikaël s’occupe de la maison. Fait la lessive.

‘Il plie mon linge. Il m’aide pour mes devoirs et il cuisine pour moi.
_ C’est une Lune de miel. A honeymoon. Mikaël m’a dit.’

Ils baptisent ça une Lune de miel.
A honeymoon. Jimmy et Mikaël.

Ils restent ensemble dans la même chambre.
Ils dorment ensemble dans le même lit, satin nuptial.
Mikaël est seul avec Jimmy.
Comme une épouse et son époux.

C’est un sang noir.
Coule dans les veines.
Coule sur les draps.
Les draps de Jimmy.

‘Un sang maudit. Mikaël m’a dit.

Mikaël m’a dit que Christ lui-même disait d’aimer et d’être comme les enfants.

Soyez joyeux et innocents et soyez purs. A dit le Christ.’

On présenta à Christ les enfants, pour les lui faire toucher. Mais les disciples les écartèrent vivement.
Voyant cela, Christ se fâcha.

Et Christ dit :

Mais laissez-les venir à moi. Ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à tous ceux qui leur ressemblent.

Et Christ dit :

Celui qui n’accueillera dans ma maison, à la manière de mes enfants, n’y entrera.

Et Christ les bénissait, en imposant ses mains.
Et Christ les embrassait.

Tout comme Mikaël embrasse Jimmy.

C’est là un mécanisme très archaïque l’enfant est pris dans la sidération pris dans la scène il y a là les sensations du corps extrêmes une incapacité à résister et en même temps une attirance une attraction une fascination terrible ce silence froid glacial très mortifère qui prend la place de toute parole on voit très bien comment Mikaël joua avec ça le déclina sur toutes ses scènes dans tous ses clips l’enfant qui agressé et prisonnier dans la stupeur va reproduire le mécanisme le rechercher si vous voulez et s’appuyer sur le levier de l’agression pour la revivre comme dans un jeu oui il y a du jeu là-dedans il y a là à l’origine et à la source une effraction c’est une porte ouverte très tôt et comme forcée l’enfant qui agressé frappé à coups de lanières de ceinturons qui ne peut pas quitter la scène la repousser c’est très puissant Mikaël a eu très tôt affaire à ça pour ce qui touche à Mikaël cela prend bien évidemment des dimensions géniales rocambolesques et dans un tel imbroglio l’angoisse et la sidération sont absolues on voit la scène il faut la voir il est dedans il est hanté ce Mikaël voire envoûté ensorcelé littéralement marabouté ce gamin-là on le voit bien sur les images très tôt comme il se touche le sexe cet entrejambe étincelant un enfant sur dix en est victime en est la proie le harcèlement la maltraitance ses coups de lanières que j’évoquais c’est très jouissif un aimant noir très attractif et qui morcelle absolument

Haut