Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Extrait du texte

p. 24-25
La musique

Lalla
Cette chose que je veux
Et qui est à l’intérieur de moi
Cette chose que je veux
Je ne sais pas quoi
Avec moi-même je n’y arrive pas
Avec les autres je n’y arrive pas

Temps.

Unique
Et seule au monde
Et parfois je me sens si vieille
Seule la musique dans ma tête

Temps.

Je ne peux pas expliquer
C’est en moi je suis comme ça
Je ne suis pas une sorcière

Temps.

Les filles normales n’ont pas de
Musique dans la tête
Je ne veux pas être normale
J’aime la musique dans ma tête

Temps.

Quand je suis avec les autres
Je n’y arrive pas
Quand je suis seule
Je n’y arrive pas
Mais la musique joue dans ma tête
Alors je me sens des ailes
Cette chose que je veux
Je la veux plus que tout au monde

p. 29 à 33
Les nuits secrètes

Lalla, assise au bord de la fenêtre ouverte de sa chambre la nuit
Ce qui se passe en moi
Aura lieu de toute façon

Au loin sur la corniche qui longe la mer passe Luz en rollers.

Luz
J’aime la nuit
J’aime filer à toute vitesse
N’être plus que la vitesse et la mer

Luz croise Ariel avec son télescope.

Ariel
Toi tu brilles
Tu sais de qui tu es
Le soleil

Luz
Toi si tu étais moins fol
Moins lof
Moins seul
Moins lost

Nelle, dans sa chambre
J’ai pas le droit de sortir la nuit
J’ai pas le droit de fermer ma porte à clé
« Quand tu seras plus grande »
Mais je suis grande
Je suis partie déjà dans ma tête
Je suis loin personne ne va aussi loin que moi
Dans ma tête

Ariel
Ma tête
Vagabonde
Body nobody somebody
Mon corps monte
Pour
No nowhere
Somewhere
Danser
Sur le toit du

Lalla
Je l’entends qui
L’oie solitaire
S’enfuit
Dans ma tête
Agrandit le

Ariel
Monde
Domb domb
Domb domb
Domb domb domb domb
DOMB

Ariel danse.

Elle est ma reine
Elle est ma peine
Lallallallasdomb

Luz, file sur ses rollers en criant
Tu l’as trouvée ton étoile ?

Boï, sur les marches de sa maison, écoute de la musique sur un blaster
Les étoiles sont trop loin
La mienne est tout près
Pour l’embrasser
J’ai une idée
Tout est là dans ma tête
J’ai des ailes pour la retrouver

Lalla
Dans ma tête
Quel monde
Dans ma tête
Tournoie
Des ailes et des voix dans ma tête

Ariel
Domb domb
Domb domb
Tomb tomb tomb
Domb domb domb domb
Lalla

Pars
Va-t-en
Pars
Enlevez-moi
Mes sœurs d’ailes
Voir
Vivre
Voler

Elle prend son envol.

Ariel
DOMB
Je ne sais pas ce que c’est
Ce temps qui s’achève

Luz, Boï, Nelle, Ariel
Voir
Vivre
Voler

Nelle
Quand les oies se sont envolées
J’ai vu son visage
J’ai été bouleversée

Luz
J’avais oublié
Mais tout revient d’un coup

Nelle
Les mêmes
Non pas les mêmes

Ariel
Je ne voulais plus penser à elle
Après la fin de cet été
Quand l’automne est arrivé
Rien n’a plus été pareil

Nelle
À part vous deux

Luz
On a prolongé l’enfance

Boï
On est restés ensemble six années
Et puis
Ça s’est terminé aussi
J’ai été le dernier à partir

Nelle
Partir
On ne parlait que de ça
Ariel
Elle est partie
Et tout a explosé

p. 43 à 45
Les filles et les garçons

Les filles
Rester plus de cinq minutes avec un garçon
Échanger plus de trois phrases avec un garçon
Trouver un garçon intelligent
Intéressant
Les beaux garçons
Ça ne manque pas

Les garçons
Qu’est-ce qu’elles ont
Tout le temps
À se raconter
À se marrer

Les filles
Mais bon
C’est autre chose
Qui manque

Les garçons
Les filles c’est tout le temps des grappes et des secrets
Rires et regards sur le côté
Cheveux secoués jambes croisées recroisées
Ça m’échappe ça m’échappe

Les filles
Aller au ciné avec un garçon
Tenir la main d’un garçon
Les garçons sont les garçons sont

Les garçons
Nous on voudrait les embrasser
Pas besoin de parler
Ça m’échappe ça m’échappe

Les filles
Embrasser un garçon
Ne sais pas si
J’en ai envie

Les garçons
Nous on voudrait de nos yeux
Les manger
de nos mains de nos langues
Les agrafer
Nous on voudrait qu’elles nous croient
Même pas elles nous voient
Ça m’échappe ça m’échappe

Les filles
Est-ce qu’il n’y a que ça dans la vie
Les garçons

Les garçons
Quand on voudrait
Qu’on oserait qu’on se lancerait
Aller plus près les contacter
Elles font les effarouchées
Tout de suite cris offusqués
Les filles ça m’échappe

garçons & filles
Pourquoi vous nous cherchez
C’est vous qui nous cherchez
Vous nous cherchez
Vous nous trouverez

Nelle
J’avais du mal à suivre
Lalla se taisait

Ariel
Elle n’était pas là

Luz
Si

Ariel
Non
On croit qu’elle était tout le temps là
Parce qu’on ne pouvait pas se passer d’elle

Boï
On était jaloux qu’elle n’ait pas besoin de nous

Luz
Elle avait besoin de nous

Nelle
Je ne sais pas

Haut