Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

Extrait du texte

Deuxième mouvement, scène 2

CHŒUR DE FEMMES

Leïla je suis
je suis la nuit
je suis commencement

Thilleli je suis
je suis la lumière
je suis commencement

Djouahar je suis
je suis diamant
je suis fille des commencements
je porte lumière dans la nuit

Saïda je suis
je suis bonheur
je suis fille des commencements
je suis le rêve de la nuit
je cherche le corps du jour

Fahima je suis
je suis intelligence
je suis mère et fille
des commencements

Leïla je suis
je suis la nuit
ils ont mis le feu aux hyènes
qui se sont jetées sur mon lit

Thilleli je suis
je suis la lumière
ils m’ont couchée sous le sperme
de leur fusils d’impuissance

Djouahar je suis
je suis diamant
ils m’ont enchassée
dans la poignée de leurs sabres

Saïda je suis
je suis bonheur
ils m’ont séparée de moi-même
ils m’ont écartelée
découpée en morceaux
débitée comme viande

Fahima je suis
je suis intelligence
ils ont cousu mes yeux
ils ont cousu ma bouche
ont crevé mes tympans
ont déchiré ma vulve

Leïla je suis
je me relève

Thilleli je suis
je me relève

Djouahar je suis
je me relève

Saïda je suis
je me relève

Fahima je suis
je me relève

Assia je suis
je suis l’Asie
migration des langues
migration des peuples
métissage des noms
je suis amoureuse
et je sais de qui
je suis debout

N’arandj je suis
je suis sans nom
je suis l’amertume personne
j’ai eu amants de Chine
amants du Portugal
tchina tchina
bourtoukal
je suis debout

Haut