Stéphane Bonnard

Stéphane Bonnard co-fonde en 1996 KompleX KapharnaüM, une compagnie d’interventions urbaine qui travaille à l’émergence d’une parole singulière dans l’espace public. Ses spectacles sont joués dans les grands festivals de théâtre de rue, programmés par les Scènes Nationale (Bonlieu, le Channel, Culture Commune, L’Hexagone), Avignon (programmation en 2004 et 2012) ainsi qu’à l’étranger (Espagne, Portugal, Belgique, Pologne, Autriche, Angleterre, Corée du Sud).

Il multiplie les collaborations avec des musiciens, vidéastes, comédiens, plasticiens. En 2004, lors de la co-écriture d’un projet avec Guy Alloucherie, il décide de se consacrer à son travail d’auteur, parallèlement à la performance.

Il poursuit alors un cycle sur le monologue et l’accentue par la création d’une trilogie Notre Décennie qui sera publiée en 2018 aux Editions Espaces 34 :

25, en 2011, est mis en lecture au festival Actoral, au NTH8 (Lyon) et dans des festivals régionaux (Théatréalité, Dindes folles...)

L’Immobile, en 2014, bénéficie de l’aide à la production du CNT ainsi que de celle de la SACD. Le texte est mis en onde par France Culture. Il est créé au CDN de Lyon en 2017.

Rudimentaire, en 2015, écrit à Montévidéo (Marseille) puis à la Charteuse de Villeneuve-lez-Avignon.

En 2017, il écrit Zone Humide, une commande de la compagnie Sens Inverse.

Il poursuit un travail de lecteur/performeur avec des musiciens d’horizons divers.

Il anime des ateliers d’écriture auprès de publics qui sont en délicatesse avec l’écrit.

Il organise, depuis 2006, un principe de rencontres artistiques pluridisciplinaires dans le quartier où est implantée la compagnie.

Il prépare pour 2017, un projet de création avec KompleX KapharnaüM, une proposition de performances urbaines autour de l’Immobilité.

Haut