Hideki Noda

Né en 1955 à Nagasaki, Hideki Noda crée sa première compagnie en 1976, encore étudiant. Sa présence s’affirme sur la scène japonaise dès cette époque, avec des textes combinant mondes réels et mythiques, sauts dans le temps et dans l’espace.

Il devient dès les années 80 l’un des auteurs-metteurs en scène les plus en vue de la scène japonaise, mais dissout sa troupe en 1992 pour partir étudier le théâtre à Londres.

Il revient au Japon en 1993 et fonde « Noda Map », sa propre compagnie de production. A partir de cette période, il signe plusieurs collaborations avec le monde anglo-saxon (Edimbourg, Londres, New York). Deux pièces, co-écrites avec l’Irlandais Colin Teevan, ont été particulièrement remarquées : The bee en 2006 (L’abeille, Editions Espaces 34, 2016) et The Diver en 2010 (La Plongeuse).

Auteur d’une vingtaine de pièces, il joue généralement plusieurs rôles dans ses propres pièces. Il a remporté plusieurs prix prestigieux, notamment le prix Kishida Kunio (équivalent d’un Molière) en 1983 ainsi que le prix Asahi des Arts de la scène en 2004 pour Démon Rouge et en 2007 pour L’abeille.

La version anglaise de L’abeille a été représentée au Théâtre National de Chaillot en mai 2014, et la version japonaise de la pièce Egg en mars 2015 dans le même théâtre.

L’abeille est la première pièce de Hideki Noda publiée en français, traduction de Corinne Atlan.

Haut