Le site de Karin Serres.

Née en 1967, elle écrit depuis toujours, surtout du théâtre. Elle est aussi illustratrice, traductrice, scénographe et metteuse en scène de théâtre (ENSATT 1985/1987).

Elle est co-fondatrice de LABO07 (réseau de travail et de réflexion autour du théâtre contemporain international pour la jeunesse) et des COQ CIG GRU (collectif agitateur d’écriture), et membre du réseau Write Local, Play Global et de l’Assitej France.
Elle travaille aussi avec la Convention Théâtrale Européenne, la Banff playRite Colony, la Maison Antoine Vitez, la Mousson d’Été, Nova Villa, les BIS, Aneth, La Scène… et divers théâtres et compagnies, en France et à l’étranger.
Elle est boursière de la région Ile de France, du CNL, de la DMDTS et lauréate du Transfert Théâtral.

Aux Editions Espaces 34, elle publie :
— une pièce pour la jeunesse Chips personnel ! en 2013 ;
Poulet, dans le recueil collectif Il était une deuxième fois en 2015, mis en scène par le Théâtre pour 2 mains.

Bibliographie
- L’Ecole des Loisirs-Théâtre : Frigomonde, Mongol, Louise/les ours, Thomas hawk, Dans la forêt profonde, Marguerite, Reine des près et Colza ;
- Editions Théâtrales : Tag, Marzïa, Le terrain synthétique, blondie, Le jardin de personne, Un tigre dans le crane, Lluniq précédé de Katak, Toute la vie ;
- L’Avant-scène Théâtre : : Maintenant que tu habites derrière mes paupière,La nuit des carapaces ;
- Lansman : Anne droïde ;
- L’Ecole des Loisirs-Romans : MongoL ;
- Editions Monica Companys : Chlore ;
- Flammarion : Lou la brebis, Fleur de vache ;
- Le Bonhomme Vert : Le petit bonhomme vert (et le rouge !), ill. de l’auteur ;
- - Actes Sud-Heyoka : A la renverse
- Le Rouergue : Uïk le cochon électrique ; Soupe de maman ; Pourquoi tu cours ?, Tricot d’amour.
- Stock-La forêt : Monde sans oiseaux, roman pour adultes, prix Thyde Monnier du premier roman de la SGDL 2013, prix Metropolis Blue 2013 (Montréal).
et sélectionné par le festival du premier roman de Chambéry 2013.

Ses pièces sont traduites en anglais, allemand, suédois, japonais, italien, polonais et portugais, souvent avec le soutien de Beaumarchais.

Beaucoup de ses pièces de théâtre sont créées depuis 1998. Citons dernièrement :
- 7 bras gauches, A. Contensou, 2015
- Dzaa, D. Noly, 2015
- Kapsul #2, O. Thomas, 2014
- Le monde sous les flaques, C. Duchange, 2014
- Sacha, sang & or, P. Van Lancker, 2014
- A la renverse, P. Daniel-Lacombe, 2013
- Tag, A. Contensou, 2013
- Narcisse, cite, isse, I. Safwan, 2013
- O matadouro invisível, J. Martins, 2013
- La colonie manchote, Cie Dodeka, 2013
- Moi, dans ma tête, Cie En verre et contre tout, 2012
- Marche et fouille (le peuple des embruns), Cie Dodeka, 2012
- Ec = 1/2 mv2, Kollectif Singulier, 2012
- Mongol, P. Daniel-Lacombe, 2011
- Le terrain synthétique, A. Detée, 2010 ;
- Les héroïques du frigomonde, S. Marrot, 2009 ;
- Louise/les ours, P. Douchet, 2008/2010 ;
- Le jardin de personne, A. Marenco, 2009 ; A. Detée, 2008 ;
- Minuit cretins, C. Thibaut, 2007 ; Colza, P. Uttley, 2006 ;
- Le petit bonhomme vert (et le rouge !), A. Marenco, 2004 ;
- Marguerite, reine des près, A-L. Liégeois, 2003/2004.

En tant que traductrice, elle a traduit de l’allemand :
- “Laissez-les vivre ici !” (Hier geblieben !) de D. Lauke, M. Grazewicz et R. Bruns, pour LABOO7, 2007
- “Champ de mines” (Verminte Zone), de Pamela Dürr, 2009, pour le projet Young Europe de la CTE.

Et, du suédois, avec Marianne Ségol-Samoy, pour LABO07 :
- “La lettre anonyme”, (De brevet från NN) d’E. Uddenberg, soutien de la Maison Antoine Vitez, 2007.
- “Rien ne pousse sauf stig (et molly)” (Inget växer utom Stig (och Molly) de Lukas Svensson, 2008.
- "Le Mardi où Morty est mort” (Dan då Dan dog), de Rasmus Lindberg, 2009.
Elle parle anglais et allemand.

Haut