Né en 1976, David Léon a suivi une formation de comédien aux conservatoires de Montpellier et de Paris où il a été formé par Ariel Garcia Valdès, Laurence Roy, Dominique Valadié et Catherine Hiègel.

Il a joué notamment dans des mises en scène de Jean-Louis Martinelli (Les Sacrifiées de Laurent Gaudé), Lukas Hemleb (Titus Andronicus) et Alain Françon (E, de Daniel Danis, puis Naître de Edward Bond).

Il a commencé à écrire au conservatoire de Paris. Accompagné par Joël Jouanneau, il y a présenté son premier texte : Comme des frères.

En 2007, il reçoit une bourse d’encouragement du C.N.T pour l’écriture de La robe bleue dont il présentera une maquette de spectacle à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.
« Récit de l’exil, La robe bleue, variation sur la mort et l’amour, est une pièce impressionniste, d’une jolie facture, aux échos durassiens. »
Comité de lecture. Panta Théâtre.

Cette même année, Pour en finir avec notre mère et Rocking chair (drames familiaux) font l’objet de lectures dirigées par l’auteur, puis par Béla Czuppon à la Baignoire à Montpellier.

En 2008, la compagnie Nagananda, implantée dans le Val d’Oise, le sollicite pour une commande d’écriture « jeune public ».
Ecrite à partir d’ateliers d’improvisations avec des enfants, Le voyage de Jason sera crée en 2010.

« Un texte original, qui comme il se doit quand cela est réussi, peut intéresser aussi les parents. Il est question d’un voyage initiatique au sein d’un ‘’ territoire enterré ‘’ proposé à des enfants pour les sevrer des manques qui les taraudent dans le monde réel.
Une pièce qui dépeint des personnages allégoriques qui, en se rencontrant permettent en toute légèreté de croiser des thématiques assez complexes, éloquentes pour les plus jeunes d’entre nous. »
_ Critique de Jérôme Robert pour le Théâtre du blog.
« Un très beau et fort travail musical pour les enfants, avec ce facteur temps si important pour eux. Il est sûr que c’est à eux que David Léon parle, et de belle manière. »
Joël Jouanneau.

Aux Éditions Espaces 34 il publie en 2011 une première pièce Un Batman dans ta tête, coup de coeur du comité de lecture du Panta Théatre, sélectionnée par le bureau des lecteurs de la Comédie-Française (2012) et par le comité de lecture du Théâtre de l’Ephémère. La pièce a été mise en scène en 2014 par la cie Exit, interprétée par Thomas Blanchard au CDN les Treize vents et au Théâtre La loge.

En septembre 2012, paraît Père et Fils.

En 2014, il publie une troisième pièce Sauver la peau. Lauréate de l’aide à la création du Centre National du Théâtre, finaliste du Grand Prix de littérature dramatique 2015, elle a été mise en voix à Théâtre Ouvert par Stanislas Nordey en février 2014 puis mise en scène à Théâtre Ouvert en janvier 2015 par la cie Exit, interprétée par Manuel Vallade.
Sauver la peau est également créée pour France Culture dans une réalisation de Christophe Hocké.

Son texte Un jour nous serons humains, paru en 2014, a été présenté lors des Sujets à Vifs 2014 (SACD/ Festival d’Avignon) en collaboration avec le danseur chorégraphe Emmanuel Eggermont et mis en voix par Stanislas Nordey à Théâtre Ouvert. Le texte est Lauréat des Journées de Lyon des auteurs de Théâtre 2014, et coup de coeur du comité de lecture du Théâtre de l’Ephémère.

En 2016, paraît La nuit La chair, lue au Printemps des comédiens 2016 la pièce sera mise en scène en 2017 par Alexis Lameda-Waksmann, interprétée par Stéphanie Marc.

En 2017, paraîtra Neverland. Lauréate de l’aide à la création du Centre National du Théâtre, la pièce sera réalisée pour France Culture en 2017 par Christophe Hocké. Elle a fait l’objet d’une mise en voix à Théâtre Ouvert, par Blandine Savetier, avec les comédiens de Ier Acte, en mai 2016.

Haut