Christophe Pellet

Né en 1963, Christophe Pellet est diplômé de lettres et de la FEMIS (section scénario), en 1991. Il écrit pour le théâtre et le cinéma.

Il est traducteur du grec avec Dimitra Kondylaki de la pièce Stroheim de Dimitris Dimtriadis, publié dans le volume Insenso, suivi de Stroheim, Editions Espaces 34, 2009.
Il a également traduit de l’anglais Atteintes à sa vie de Martin Crimp, L’Arche éditeur, 2009.

L’Arche éditeur publie tous ses textes : Le Garçon Girafe (2000), En délicatesse suivi de Des jours meilleurs (2001), S’opposer à l’orage suivi de Une nuit dans la montagne (2003) ; Erich Von Stroheim (2005) ; Loin de Corpus Christi (2006) ; Un doux reniement-La Conférence- Le garçon avec les cheveux dans les yeux (2008) ; Soixante-trois regards (2009).

Ses pièces sont régulièrement jouées en France. Dernièrement En délicatesse, mise en scène Madeleine Louarn (TNB, CDDB etc.) en 2009, créée par Jean-Pierre Miquel au Théâtre de la Tempête, Paris, en 2002 ; Une nuit dans la montagne, mise en scène Jacques David en 2008.

Elles sont aussi traduites et représentées en Angleterre (Encore une année pour rien, premier volet de sa trilogie Le Garçon Girafe, traduction de Martin Crimp, créée au Royal Court de Londres en 1997 dans une mise en scène de Mary Peate) et en Allemagne (La trilogie Le Garçon Girafe créée par Carlos Manuel).

Certaines de ses pièces sont diffusées sur France Culture telles que Les nuits réconciliées (2002) et Loin de Corpus Christi (2004) dans une réalisation de Jean-Mathieur Zhand.

Il écrit des scénarios : en 1988, Tous les nuages sont des horloges, réalisé par Raoul Ruiz ; Avec tout mon amour en collaboration avec Amalia Escriva, sorti sur les écrans en 2001.

En 2005, il reçoit le Prix Nouveau Talent Radio de la SACD et le Prix Emile Augier pour S’opposer à l’orage et Une nuit dans la montagne.

Il a également été lauréat de la Villa Médicis Hors les murs (Berlin) en 2006.

En 2009, il est lauréat du Grand Prix de littérature dramatique pour sa pièce La Conférence.

Haut