Okan Urun

Né à Istanbul, Okan Urun a séjourné huit ans à Paris.

Il est titulaire d’un Master d’Etudes Théâtrales à l’Université de la Sorbonne Nouvelle Paris-3 (sous la direction de Jean-Pierre Ryngaert) et a fait son mémoire sur la traduction française d’À louer d’Özen Yula. Il travaille également sur la traduction des pièces de théâtre (turc-français, français-turc) et termine la traduction d’une seconde pièce d’Özen Yula, Confidence au Proche-Orient, avec la collaboration de Laurent Muhleisen.

Parallèlement, il suit une formation de comédien au Conservatoire municipal Hector Berlioz à Paris de 2002 à 2003) sous la direction de Michèle Garay.

En tant que comédien, il a joué dans différents spectacles (en 2003 avec Corinna Popp et Zeynep Su Kasapoglu Ces gens-là, spectacle créé à partir des textes de Peter Handke et des poèmes de Maïakovski ; en 2004 avec le Théâtre du dernier La Poule Egorgée, création collective autour du conte d’Horacio Quiroga.

Depuis janvier 2006, il réalise avec Melis Tezkan des projets interdisciplinaires sous le nom collectif de « biriken », mot turc signifiant « qui s’accumule, qui est accumulé ».

Il est retourné vivre en Turquie.

Haut